Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour une France forte et Catholique - Page 6

  • Macron, l' homme de tous les désordres .

     

    C’est depuis la Nouvelle-Calédonie qu’Emmanuel Macron, au cours de son voyage en Océanie, a accordé une interview, le lundi 24 juillet, au journal de 13 heures de TF1 et de France 2 quelques jours après le remaniement de son gouvernement. Un exercice habituel d’autosatisfaction, de désinformation et de manipulation dans lequel le chef de l’Etat excelle.

    Ce qui est le plus frappant peut-être dans son intervention télévisuelle, c’est sa volonté de se grimer en garant de l’ordre ! ...

    Interrogé sur les émeutes qui ont mis le pays à feu et à sang plusieurs nuits durant après la mort d’un jeune délinquant maghrébin, Macron a martelé : « La leçon que j’en tire, c’est l’ordre, l’ordre, l’ordre ». A notre connaissance, c’est la première fois qu’un président de la République répète à trois reprises dans une même phrase le mot “ordre”. Le pire, c’est que cette façon de se déguiser en homme d’autorité, inflexible voire implacable, peut lui valoir un grand nombre de soutiens auprès d’électeurs naïfs et facilement manipulables. Dès qu’un homme public prétend représenter le parti de l’ordre, il bénéficie automatiquement de la sympathie voire de la confiance de millions de gens. Il y a une clientèle pour cela, des électeurs captifs. Le drame de la démocratie moderne, c’est qu’elle repose quasi exclusivement sur le magistère de la parole. Le verbe tient lieu d’action et les promesses valent réalisations.


     Macron se veut le garant de l’ordre alors qu’il est en réalité et par excellence l’homme de tous les désordres.

    Il a laissé toute une faune détruire, dévaster, incendier des quartiers entiers, du mobilier urbain, des commerces, des bâtiments publics, des voitures, des tramways, des autobus et il ose se dire attaché à l’ordre.

    Il prend le parti du délinquant contre le policier (sauf, précisons-le, quand il s’agit de gilets jaunes ou de Français défilant contre le “mariage” homosexuel), il promeut toutes les législations visant à la destruction de la société, de la famille traditionnelle, de la morale naturelle, veut constitutionnaliser « le droit à l’avortement » après avoir, l’année dernière, étendu de 12 à 14 semaines de grossesse le délai légal pour éliminer le fruit de ses entrailles, s’apprête à dépénaliser l’euthanasie active et le suicide assisté, a ouvert la procréation médicalement assistée aux lesbiennes et fait reconnaître les GPA (gestations pour autrui) réalisées à l’étranger, promeut par tous les moyens toutes les folies du lobby LGBTQI+, notamment la transsexualité, y compris et d’abord dans les écoles, afin d’avilir et d’affaiblir nos jeunes têtes blondes et crépues ..., il a transformé lors d’une fête de la musique l’Elysée en lupanar pédérastique, il a enlacé aux Antilles, de manière plus qu’équivoque, un prisonnier de couleur au torse nu, et il ose se prétendre le garant de l’ordre. Non, ce monde n’est pas le nôtre. Cet ordre n’est pas le nôtre. Il est celui du diable. Il est le désordre organisé, l’inversion institutionnalisée. Et ce dans tous les domaines.

    Les français n’ont vraiment rien à attendre de bon de Macron et de ses sbires. Le pire est probablement à venir. Et nul doute que le contribuable, taillable et corvéable à merci, va être mis à rude épreuve. Il lui faudra payer les milliards d’euros que va coûter la reconstruction de tous les biens et équipements détruits par les jeunes allogènes, ces fameuses « chances pour la France ». Il lui faudra en outre payer très cher l’électricité, nécessaire à tous les ménages. Le chef de l’Etat a en effet confirmé, lors de cet entretien télévisé, la fin progressive du bouclier tarifaire sur l’électricité qui se traduira, dès début août, par une hausse de 10 % de la facture d’électricité. Macron a déclaré cyniquement : « l’augmentation des prix de l’énergie, c’est une taxe de l’extérieur. Nous l’avons absorbé à hauteur de 40 milliards d’euros. C’est le contribuable qui finira par payer in fine »...


    Des articles récents dans la presse ont également indiqué que les pouvoirs publics entendaient réformer les droits de succession en aggravant fortement l’imposition, déjà très lourde, des héritages, officiellement dans une logique égalitaire. La vérité, c’est qu’il s’agit d’appauvrir et de déposséder les Français. On leur prend leur pays et logiquement on finit aussi par leur retirer leurs biens, le fruit de leur travail et des efforts de leurs devanciers. Ainsi la dépossession est totale. La guerre russo-ukrainienne a bon dos. Tout est fait pour nous détruire, nous paupériser, nous déposséder. Il faut être aveugle pour ne pas le voir !!

     

  • OUEST FRANCE un journal de gauche anti démocratique .

    Le quotidien “Ouest Torchon"” a-t-il sa place dans une démocratie ?

    La journaliste de Ouest-France, qui dénonce le recrutement d’un jeune militant Reconquête au sein de la police municipale de Lorient, pour la saison estivale, devrait relire la définition du mot démocratie, ainsi que l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme de 1789. Elle saurait ainsi de quoi elle parle. Elle devrait aussi feuilleter le Code du Travail… art. L.1132-1

    https://www.bvoltaire.fr/quand-ouest-france-denonce-le-recrutement-dun-militant-reconquete-a-lorient/

    1° Le fondement d’une société démocratique, c’est la défense des droits et libertés de la personne

    2° L’article 10 de la déclaration des droits de l’homme stipule que “Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.”

    Par conséquent, on voit mal en quoi un jeune étudiant qui travaille pour financer ses études, serait une menace pour l’ordre public, alors qu’il est précisément embauché pour assurer la surveillance de la voie publique. Un peu de sérieux  et de décence ne seraient pas de trop.

    Nous ne sommes ni en Corée du Nord, ni sous l’Inquisition ! Toute discrimination à l’embauche est interdite.

    • Le parti d’Eric Zemmour serait-il un parti interdit par la République ? Le vote Reconquête serait-il illégal ?
    • Le maire de Lorient doit-il enquêter sur les opinions politiques des employés municipaux ?

    Damien Rieu résume parfaitement la situation :

    “La France, ce pays où les gens qui ne sont pas de gauche sont ouvertement discriminés et persécutés. Honte à Ouest-France !

    Cette journaliste ignore ce que “discrimination à l’embauche” veut dire

    https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/egalite-professionnelle-discrimination-et-harcelement/article/discriminations-a-l-embauche-de-quoi-parle-t-on

    Tout salarié, tout candidat à un emploi, un stage ou une période de formation en entreprise est protégé par la loi contre les discriminations à l’embauche et au travail. Le Code du Travail (art. L.1132-1) interdit toute distinction entre salariés fondée notamment sur :

    • l’origine ;
    • le sexe ;
    • les mœurs ;
    • l’orientation ;
    • l’identité sexuelle ;
    • l’âge ;
    • la situation de famille ;
    • la grossesse ;
    • les caractéristiques génétiques ;
    • l’appartenance ou la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation ou une race ;
    • les opinions politiques ;
    • les activités syndicales ou mutualistes ;
    • les convictions religieuses ;
    • l’apparence physique ;
    • le nom de famille ;
    • le lieu de résidence ;
    • l’état de santé ;
    • le handicap.

    Dès lors, aucun de ces motifs ne peut être retenu pour écarter une personne d’une procédure de recrutement

    Je rappelle également à cette journaliste que livrer un jeune étudiant de 20 ans à la vindicte populaire pour ses positions politiques n’est pas très joli, ni glorieux. L’éthique et la déontologie du journalisme ne font pas, que je sache, l’apologie de la délation.

    Abonnés Ouest France, ne renouvelez pas votre abonnement !

    Faut-il aussi supprimer l’armée et la police ? Cela va devenir palpitant !

    Rappelons à notre donneuse de leçons que dans ces deux institutions, on vote à 64% pour les partis RN et Reconquête, contre 33% pour la moyenne nationale. Qu’en pense notre journaliste démocrate modèle ? On supprime l’armée et la police ? Voilà qui devrait être palpitant lors des prochaines émeutes !

    https://www.emilemagazine.fr/article/2021/11/28/vote-des-militaires-droite-toute

    On ne peut que saluer la décision du responsable de Reconquête Bretagne, qui porte plainte contre Ouest-France et la journaliste, tout en apportant son soutien au jeune étudiant injustement ciblé pour ses opinions politiques.

    En revanche on ne peut que regretter que le maire de Lorient culpabilise à outrance en jurant qu’on ne l’y prendrait plus, au lieu d’assumer son choix, puisqu’il est interdit de fliquer ses employés municipaux selon leur appartenance politique. Il vient de déclarer pour se justifier :

    « Le service des ressources humaines de la Ville a procédé à ces recrutements vers fin mai, début juin, sur la base du CV et des compétences (le chef de la police municipale est normalement associé à la sélection). Sans avoir googlisé les candidats. On le fera très certainement à l’avenir »...

    Il devrait lui aussi s’informer sur la discrimination à l’embauche…

    Ce maire n'est qu'un arriviste et un lâche ( qu'on se souvienne comment il s'est désolidarisé des militaires anti casseurs lors des dernières émeutes à Lorient ! ...).

    Tout cela démontre une fois de plus combien nos élus sont des lâches face aux médias, jusqu' à interdire même quand le pays est à feu et bientôt à sang aux patriotes et nationalistes de réagir face aux émeutes et défendre les idées de liberté et de souveraineté nationale .

     

    Jacques Guillemain

     

  • Le ministricule Bruno Lemaire voulait mettre l’économie russe à genoux mais les réserves internationales de la Russie atteignent 587,5 milliards de dollars !...

     
    Record des réserves russes malgré les sanctions occidentales, seize juin 2023
    Le vol de 300 Mds de dollars de réserves russes n’a pas suffit pour mettre la Russie à genoux.

    Au 9 juin, le volume des réserves russes a atteint 585,7 milliards de dollars !

    Souvenons des fanfaronnades de Bruno Lemaire, le dissolvant ministre de l’Economie français, qui prévoyait, fort orgueilleusement, mettre  l’économie de la Russie à genoux, avec des sanctions anti-russes qui, en fait, se sont retournées contre les Français !

    Il avait déclaré sur un ton belliqueux et sûr de lui : “”NOUS ALLONS PROVOQUER L’EFFONDREMENT DE L’ÉCONOMIE RUSSE” !

    Faux Cassandre et vrai idiot inutile, il assurait aussi que “les sanctions contre la Russie allaient toucher le régime en plein coeur” (sic).

    Or, ne voilà-t-il pas que ce matamore de la finance reçoit en pleine tronche le boomerang de son incompétence puisque l’on apprend que les réserves internationales de la Russie au 16 juin 2023 s’élevaient à 587,5 milliards de dollars, en hausse de 1,8 milliard de dollars sur une seule semaine !

    Les réserves internationales de la Russie sont des actifs étrangers très liquides disponibles auprès de la Banque de Russie et du gouvernement russe. Ils comprennent des devises étrangères, des droits de tirage spéciaux (DTS), une position de réserve au Fonds monétaire international et de l’or monétaire.

    Après le début de l’opération militaire spéciale de Moscou en Ukraine, les pays occidentaux ont imposé – sans succès à l’évidence –  des sanctions contre la Banque de Russie. Outre le gel des réserves d’or et de devises étrangères de la Russie, toutes les transactions liées à la gestion des réserves et des actifs, ainsi que les transactions avec toute personne morale, organisation ou organisme agissant au nom ou sur instruction de la Banque de Russie, ont été interdites.

    En fait, le “gel” – le vol pourrait-on dire – de 300 milliards de dollars de réserves russes par le gouvernement américain n’a pas suffit, loin s’en faut, à mettre la Russie à genoux.

    La Maison Blanche qui pensait que cette “arme nucléaire économique” mettrait fin à la guerre russe en Ukraine en est pour ses frais !

    Malgré les prévisions d’une contraction à deux chiffres du PIB en 2022, l’économie russe a tenu bon, le rouble étant l’une des devises les plus performantes par rapport au dollar.

    Biden et Bruno Lemaire : deux dangereux idéologues dont les vrais “patrons” tirent les ficelles en se tordant de rire.

    Paul DEROGIS