Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2016

Commémorations scandaleuses de Verdun : Le rappeur antiblanc choisi par le gouvernement et le maire PS pour promouvoir l’immigration (MAJ : coût : 150 000 euros)

 

verdun3

BREIZATAO – ETREBROADEL (11/05/2016) Le gouvernement socialiste français a choisi de clore les commémorations du centenaire de la bataille de Verdun en invitant un rappeur connu pour son apologie de la violence armée, sa détestation des blancs et du christianisme, ses références islamistes ou encore l’appel à l’assassinat des homosexuels.

Le maire socialiste de la ville de Verdun, Samuel Hazard, revendique ce choix pour faire l’apologie du remplacement de population.

Le Figaro (source) :

Joint par Le Figaro, le maire socialiste de Verdun Samuel Hazard défend lui un certain «éclectisme» des commémorations, rappelant que d’autres concerts «de musique classique ou de fanfare militaire» auront lieu également […] «Black M représente la diversité de notre pays, c’est l’artiste préféré des Français en 2016, il est adulé par les jeunes (sic). Je ne vois pas en quoi il souille la mémoire de nos soldats», martèle-t-il.

Le rappeur de nationalité guinéenne est pourtant connu pour ses positions particulièrement violentes. Membre du groupe “Sexion d’Assaut”, il chantait par exemple dans la chanson “Désolé” : « Quand je vois ce que vous a fait ce pays de kouffar » (source). Le terme “kouffar” est un mot péjoratif dans le monde musulman pour désigner les non-musulmans, Chrétiens compris.

Dans une interview de 2010 réalisée par Mustapha El Atrassi , les membres du groupe affirmaient : “Si quelqu’un doit virer, c’est le Blanc”.

Dans une autre chanson, le groupe déclarait : “Je crois qu’il est grand temps que les PD périssent, coupe leur le pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique” (source).

Le rappeur, par ailleurs habitué aux propos dégradants qu’il tient sur les femmes, fait régulièrement l’apologie du crime en bande organisée :

Un concert “gratuit” à 150 000 euros de subvention

Comme de juste, le concert “gratuit” qui doit se dérouler le 29 mai au Parc de Londres, à Verdun, est en réalité subventionné par le pouvoir politique.

Le Figaro :

Selon nos informations, le concert, qui sera gratuit pour les jeunes, n’est pas financé par la Mission du centenaire, mais par la communauté d’agglomération de Verdun. Cependant, la mairie a demandé une subvention de 67.000 euros à la Mission du centenaire. Or, celle-ci peut financer à hauteur de 40% les frais. On peut donc estimer le prix du concert de Black M à 150.000 euros […] Interrogé, le maire de Verdun refuse de donner le montant exact de la soirée. «Quel importance a le coût financier par rapport au sacrifice de nos aïeux il y a un siècle, dont je rappelle qu’ils furent nombreux à venir d’ex-colonies d’Afrique?»

 

verdun_black_M

11/05/2016 – 12H00 Verdun (Breizh-info.com) –Le dimanche 29 mai prochain auront lieu les commémorations du centenaire de la terrible bataille de Verdun (1916). Des commémorations que le président de la République, François Hollande, a décidé de conclure en invitant …un rappeur du nom de Black M. Il devra jouer lors d’un concert gratuit (pour lequel il sera rémunéré par les organisateurs) devant 3500 scolaires venus de France et d’Allemagne.

Black M est le leader du groupe controversé Sexion D’Assaut. Un groupe « renommé » dans les années 2000 pour ses textes insultant la France, faisant l’apologie de l’Islam et condamnant l’homosexualité. Sur Internet, les paroles des morceaux « On t’a humilié » (« j’crois qu’il est grand temps que les pédés périssent / Coupe leur pénis ») et « Désolé », dans lequel la France est qualifiée de « pays de kouffars » (terme péjoratif signifiant « mécréant ») suscitent l’indignation générale.

Les réseaux sociaux, mais également des personnalités politiques, comme Robert Ménard, maire de Béziers (« : Black M, ex Sexion d’Assaut choisi pour le centenaire. Cette sexion d’assaut n’aurait pas tenu 1 mn à la place des paysans français ») Stéphane Ravier (FN) ou Marion Maréchal Le Pen, député du Front national, demandent l’annulation pure et simple de ce concert. Plusieurs pétitions ont été lancées sur Internet et devraient être envoyées au président de la République, François Hollande. Certains appellent également à se rendre à Verdun, le 29 mai prochain, afin d’empêcher la tenue du concert, « pour défendre la mémoire de nos morts et de nos ancêtres ».

Gilles Pennelle, responsable du groupe Front national au conseil régional de Bretagne, y est également allé d’une déclaration forte : « Une Infamie ! Le rappeur anti-français Black M a été choisi comme tête d’affiche aux côtés de François Hollande pour les commémorations officielles du centenaire de la bataille de Verdun. C’est la mémoire de nos poilus, de nos grands-pères et arrière-grands-pères, c’est-à-dire la mémoire de la France qui est souillée. Les dirigeants socialistes pourrissent tout ce qu’ils touchent. Organisons la résistance ! Exigeons l’annulation de ce concert de la honte.»

d'un siècle ...

d’un siècle …

à l'autre ...

à l’autre …

La bataille de Verdun a entrainé trois-cent jours de souffrance épouvantable, 650000 morts, dont 350 000 Français et 300 000 Allemands, des centaines de milliers de mutilés, de veuves, d’orphelins, de parents dont la vie a été détruite par la perte d’un ou de plusieurs fils et les souffrances indescriptibles d’une génération. Pas de quoi émouvoir Black M qui, dans une interview donnée à l’Est Républicain, explique qu’il vient jouer parce qu’il « aime la scène » et qu’il voulait que les gens viennent « s’amuser » à Verdun, durant son concert.

Maxime Tandonnet, pour le FigaroVox, n’hésite pas à parler d’une « France humiliée » par l’annonce de ce concert de rap à Verdun : « Verdun ne donne pas envie de rire, ni de danser, ni de s’enflammer sur un air de rap. La commémoration de Verdun n’est envisageable que dans le recueillement dû au calvaire de centaines de milliers de personnes qui ont sacrifié leur bonheur et leur vie à une conception de l’honneur et de la patrie. Un respect infini leur est dû, rien d’autre, et ce respect passe par le silence, la discrétion, et la dignité.»

Pour l’heure, les pressions qui se multiplient sur Internet en faveur d’une annulation du concert – ainsi que les appels, nombreux, aux collectivités à Verdun – n’ont pas encore suscité l’attention de l’Élysée.

Crédit photo : Clic/RBM
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

 

 

Les commentaires sont fermés.