Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2015

Au gouvernement, Aurélie Filipetti « bouffe du curé » et ce n'est pas la seule …

 

 
filipetti
Aurélie Filipetti, ex-ministre de la Culture, n’a jamais caché son aversion viscérale pour le christianisme.
Cette fille de maire communiste, engagée d’abord chez les Verts puis au PS, habituée des dîners du CRIF et des salons des loges maçonniques, a osé se lancer devant des journalistes dans une tirade d’un antichristianisme primaire, tirade reproduite par le peu réactionnaire magazine Marianne :
« Je suis Charlie à 100 %. J’ai envie qu’on bouffe tous du curé.  On a le droit d’être agnostiqueIl faut qu’on arrête de discuter en permanence avec les rabbins, les imams, les curés : ce ne sont pas des maîtres à penser ! La liberté, c’est aussi de ne pas croire. Et puis, reconnaissons que les religions n’ont jamais été des écoles d’émancipation. » 
 

Les commentaires sont fermés.