Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2018

Pour la première fois, la Fête de la musique était invitée au Palais de l’Élysée : noirs et pédés au programme !

 

 

Pour la première fois, la Fête de la musique était invitée au Palais de l’Élysée. Et quelle première ! Plusieurs artistes se sont succèdés dont le DJ Kiddy Smile, lequel portait un message particulièrement militant.

Électro sans cravate

Emmanuel Macron a donc choisi de faire « bouger les lignes » cette année. La cour de l’Élysée a alors pris des allures de dancefloor le 21 juin au soir, de 20 h à minuit. Une programmation faisant la part belle à la musique électronique puisque l’on retrouvait à l’affiche Chloé, Cezaire, Kiddy Smile, Kavinsky et Busy P.

Côté public, quelques 1 500 invités avaient pris place devant les platines. Pour sa part, Emmanuel Macron a fait une apparition en compagnie de son épouse. Un président sans cravate, signe de la légèreté de la soirée.

Migrants et LGBT

Une légèreté sur la forme mais pas sur le fond. Kiddy Smile, l’un des DJ du soir, arborait en effet un tee-shirt orné d’un étonnant slogan pour une soirée dans ce lieu « un minimum » officiel. On pouvait ainsi y lire « Fils d’immigré, noir & pédé » ! ... L’artiste avait effectivement choisi d’afficher son soutient à la cause LGBT et aux migrants, très présents actuellement dans l’actualité européenne.

Kiddy Smile. Source : Twitter

Par la suite, Emmanuel Macron prendra la pose avec Kiddy Smile et son équipe :

Source : Twitter
Fête de la musique
Source : ledauphine.com
 

Quant à la prestation en question, la voici ci-dessous :

Les commentaires sont fermés.