Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2015

Voitures brûlées et insécurité .

 

 

940 voitures incendiées à la Saint-Sylvestre, un chiffre en baisse selon le ministère de l' Intérieur, mais ne vous réjouissez pas trop vite, ce chiffre est-il exact ?

Par d’autres sources on nous annonce 1.193 véhicules brûlés :

  • 907 en zone police nationale
  • 209 en zone petite couronne parisienne
  • 77 en zone de gendarmerie.

Total 1.193 .  des chiffres non vérifiés mais on le saura assez vite. L’insécurité en France: 1193 véhicules brûlés et pas 940… On n’est plus à une centaine près, « Ça ne coûte rien, c’est l’Etat qui paye » pour reprendre notre Flamby One.

Mais ce n’est pas tout, ils vous disent que cela va mieux, c’est faux, vous êtes manipulés ; la preuve !

Les informations ci-dessous sont officielles à fin novembre 2014, tirées de « Criminalité et délinquance » enregistrées en novembre 2014, publiés par l’INHESJ ou l’Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice.

http://www.inhesj.fr/sites/default/files/bm_

 

Ce qui est sûr c’est qu’on aura que 2 chiffres, pas 3 et pas de synthèse police nationale + gendarmerie, comme s’il y avait 2 France : celle des urbains et celle des ruraux …

Un souci de classement ?  Entre voiture détruite (index 68) et voiture incendiée (index 63), appréciez la nuance ! 

Pendant que nous sommes dans les chiffres, entre novembre 2012 et novembre 2014, le cumul des deux hausses mensuelles observées se traduit par une élévation du nombre de faits de «violences, mauvais traitements et abandons d’enfants» de près de + 72 %, soit + 786 faits constatés par la police nationale

Quant à la gendarmerie elle signale de fortes augmentations de deux index d’infractions concernant des violences sur mineurs : +108,1% sur 12 mois en octobre 2012 pour les faits de « violences, mauvais traitements et abandons d’enfants » constatés par la gendarmerie nationale (soit + 3 555 faits constatés) et + 73,3 % sur 12 mois pour les « harcèlements sexuels et autres agressions sexuelles contre des mineur(e)s » (soit + 1 871 faits constatés).» 

On ne voulait pas vous gâcher les fêtes de Noël ! 

La Sécurité à Paris ?  Les vols à la tire enregistrés par la police nationale à Paris ont augmenté de 10 936 faits constatés sur 12 mois, soit + 45,9 % ; pour 14 260 faits constatés pour toute la France. 

La baisse des cambriolages ? Entre décembre 2013 et novembre 2014, en France métropolitaine, la police nationale a enregistré 135 484 cambriolages de locaux d’habitations principales. Ce nombre est en baisse de 4,4 % par rapport aux 12 mois précédents, soit – 6 276 faits constatés. Ok, cool… 

Mais sur les 12 derniers mois, l’augmentation en volume du nombre de faits de cambriolages d’autres lieux constatés en zone police est supérieure à la baisse décrite : + 7 608 faits constatés, soit + 20 % sur 12 mois. 

On peut aussi ajouter que les faits de cambriolages de résidences secondaires se sont élevés de 41,4 % sur les 12 derniers mois, soit + 1.215 faits constatés. 

Donc je résume : -6.279 + 7.608 + 1.215 = +2.544  ! Vous avez lu cela dans la Presse ?  Une augmentation ? NON et ce n’est pas tout… 

  • Les séquestrations : 1 764 faits constatés par la police nationale de mars à novembre 2014, soit en volume, + 593 faits constatés par rapport à la période allant de mars à novembre 2013 et en proportion, + 50,6 % sur les 9 derniers mois. 
  • Les harcèlements sexuels et autres agressions sexuelles contre des majeur(e)s : 3 867 faits constatés par la police nationale de mars à novembre 2014, soit en volume, + 664 faits constatés par rapport à la période allant de mars à novembre 2013 et en proportion, + 20,7 % sur les 9 derniers mois. 
  • Les menaces ou chantages pour extorsion de fonds : 6.243 faits constatés par la police nationale de mars à novembre 2014, soit en volume, + 1 038 faits constatés par rapport à la période allant de mars à novembre 2013 et en proportion, + 19,9 % sur les 9 derniers mois. 
  • Les «autres faux en écriture» (index 85) : 5 559 faits constatés par la police nationale de décembre 2013 à novembre 2014, soit + 44,1 % sur 12 mois (soit + 1 700 faits constatés). 
  • Les «Atteintes à la dignité et à la personnalité» (index 13): 23 902 faits constatés par la police nationale de décembre 2013 à novembre 2014, soit + 25,3 % sur 12 mois (soit + 4 821 faits constatés). 
  • Les «Violations de domicile» (index 14): 5 926 faits constatés par la police nationale de décembre 2013 à novembre 2014, soit + 29,7 % sur 12 mois (soit + 1 357 faits constatés). 

Et ce n’est que la Police … La Gendarmerie c’est juste pour « mémoire ». Pas de synthèse globale disponible!

 

Les commentaires sont fermés.