Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2018

Afrique du Sud : Les racistes noirs menés par l 'agitateur Julius Malema obtiennent le lancement de l’épuration ethnique des Blancs .

Afrique du Sud : Les racistes noirs menés par le démagogue Julius Malema obtiennent le lancement d

 

L ' agitateur et raciste noir Julius Malema

 

 Les militants racistes et communistes noirs du parlement sud-africain ont lancé la dernière phase de l’épuration ethnique des populations d’origine européenne du pays, notamment les Boers, au prétexte d’une « réforme agraire » identique à celle mise en place au Zimbabwe.

Le Monde (source) :

Le Parlement sud-africain a donné le coup d’envoi d’une réforme de la Constitution, mardi 27 février, pour autoriser l’expropriation sans compensation des terres agricoles au profit de la majorité noire, un sujet très sensible qui agite la vie politique du pays. A une très large majorité, les députés ont adopté une motion mettant en place une commission chargée de réviser à cette fin l’article 25 de la loi fondamentale d’Afrique du Sud.
Ce texte était défendu par le bouillant chef des Combattants pour la liberté économique (EFF, gauche radicale), Julius Malema. « Le temps de la réconciliation est fini. L’heure de la justice a sonné, a lancé M. Malema dans l’hémicycle. Nous ne cherchons pas la vengeance […] nous voulons retrouver notre dignité. »
Depuis plusieurs années, M. Malema exhorte régulièrement ses troupes à « s’emparer des terres ». Ces propos lui ont valu autant de poursuites devant les tribunaux pour « incitation à l’effraction ». Il n’a toutefois pour l’heure pas été condamné. Son texte a obtenu mardi le soutien du Congrès national africain (ANC, au pouvoir), qui détient la majorité absolue au Parlement.
Conformément à ce qu’a souhaité le dernier congrès de l’ANC, le nouveau président, Cyril Ramaphosa, a promis une réforme agraire destinée à « panser les plaies du passé et à accélérer la redistribution de la terre aux Sud-Africains noirs ». « Nous gérerons ce problème […] d’une manière qui ne portera pas atteinte à l’économie, a-t-il précisé la semaine dernière. Nous n’autoriserons pas des interventions s’apparentant à du vol […] nous ne ferons pas les erreurs que les autres ont commises. »

Julius Malema est un agitateur raciste noir qui agite la haine anti-blanche pour discréditer ses opposants noirs en les assimilant, aux yeux des masses, à des « modérés » sans volonté.

Il entend mener un vaste nettoyage ethnique en Afrique du Sud et éliminer les quelques 4 millions de Blancs qui vivent encore dans le pays et contribuent largement au fonctionnement de l’économie d’un pays par ailleurs en voie d’implosion depuis la prise du pouvoir par les Zoulous, l’ethnie noire la plus puissante.

On dénombre 10,000 meurtres de blancs par an dans le pays et un chômage colossal.

 

Les commentaires sont fermés.