Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2018

L’éducation nationale a prévu de pervertir les enfants dès la maternelle .

 

Même parmi les élus de La République en Marche, l’éducation sexuelle des enfants dès la maternelle, qui sera d’application dès la rentrée scolaire, crée des remous. Agnès Cerighelli, élue LREM, qui avait remis son rapport «Protection de l’Enfance et parentalité» le 9 avril 2018 à l’Elysée, a diffusé via son compte Twitter deux pages de ce qui est au programme.

 

Les fous pervers qui nous gouvernent ont notamment prévu de faire découvrir aux enfants de quatre ans les « organes sexuels comme source de plaisirs nouveaux « . Il est question de « plaisir de s’exhiber et jeux génitaux « , de « l’intérêt érotique à l’égard des parents  » et de « manipulation consciente et répétée de certaines parties du corps et des organes génitaux « .

http://media.medias-presse.info/wp-content/uploads/2018/08/educ-sexuelle-maternelle-2018.jpg

A l’âge de cinq ans, les documents officiels proposent la « découverte des rôles sexuels par le jeu », « jouer au papa et à la maman, familles avec deux mères/pères, monoparentales, jouer à être amoureux, à avoir des relations sexuelles », « faire l’expérience des premières (…) relations amoureuses avec des êtres du même sexe ou de l’autre sexe », « se caresser, s’embrasser »

http://media.medias-presse.info/wp-content/uploads/2018/08/educ-sexuelle-maternelle-2.jpg

 

Les commentaires sont fermés.