Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2018

Pour lutter contre l’opposition populaire, le milliardaire George Soros appelle l’Union Européenne à censurer massivement les réseaux sociaux !

Le communiste et milliardaire américain George Soros a appelé l’Union Européenne a contrôler massivement les réseaux sociaux afin d’empêcher les peuples d’Europe de remettre en cause l’ordre établi et ses politiques, notamment l’immigration de masse que la superclasse globale promeut depuis Bruxelles !

 

Un milliardaire hostile aux médias alternatifs

Dans un entretien accordé au journal de gauche globaliste « The Guardian », le milliardaire assure que les réseaux sociaux « influencent la façon dont les gens pensent et se comportent sans qu’ils s’en rendent compte », ajoutant que « cela interfère dans le fonctionnement de la démocratie et l’intégrité des élections ».

Des déclarations pour le moins hypocrites de la part de celui qui consacrent des sommes colossales dans le but de déstabiliser des états démocratiques européens en y influençant les élections, notamment en Pologne où ce dernier veut renverser le gouvernement d’ici à 2020 afin d’y imposer des millions de migrants afro-musulmans .

 

« Le président Donald Trump veut créer son propre état mafieux » a ajouté le spéculateur financier, allant jusqu’à comparer le président américain au tyran communist nord-coréen Kim Jong-Un. Soros dénonce le rôle joué par les réseaux sociaux dans « l’élection présidentielle américaine de 2016 », ce dernier soutenant très agressivement Hillary Clinton.

Censurer sur le modèle de l’UE

Soros est un grand admirateur de la politique de censure généralisée engagée par l’Union Européenne .

« Aux USA, les régulateurs [censeurs d’état, NDLR] ne sont pas assez forts pour s’opposer aux monopoles de l’influence politique. L’UE est mieux positionnée, parce qu’elle n’a pas de plateformes numériques géantes qui soit à elle » a-t-il poursuivi, suggérant que la censure était donc plus simple en Europe qu’aux USA.

« Le Commissaire Européen à la Concurrence, Margrethe Vestager, est la championne de l’approche européenne » a-t-il ajouté, louant celle qui tente d’imposer une censure stricte des réseaux sociaux. Vestager était récemment en visite à Cuba, une tyrannie communiste qu’elle a refusé de critiquer lors de son voyage.

Soros, un conspirateur d’ampleur mondiale

Pour rappel, le gouvernement hongrois a dénoncé le rôle de George Soros dans le financement d’activités subversives visant à empêcher la Hongrie de stopper l’immigration clandestine .

Le milliardaire américain, connu pour ses opérations de déstabilisation en Europe , au Moyen-Orient ou en Asie  a annoncé le transfert de 33 milliards de dollars dans sa fondation en charge de telles opérations . Le spéculateur financier était également derrière les émeutes anti-Trump peu après sont élection .

Soros a par exemple financé en France des organisations islamistes comme le CCIF (Frères Musulmans) ou proches des intégristes musulmans, à l’instar de la Ligue des Droits de l’Homme .

 

Les commentaires sont fermés.