Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2017

Tombes chrétiennes profanées à Paroy et Tarcenay .

 

Encore des profanations de cimetières en France qui ne feront pas la une des journaux télévisés ni le sujet de grandes déclarations de politiciens. Et pour cause : les tombes profanées sont chrétiennes...

Ce sont au moins soixante crucifix en laiton ou en bronze qui ont été volés sur les tombes des cimetières de Paroy et Tarcenay, deux communes du Doubs.

Michel Chaussarot, maire de Paroy s’est rendu sur place et a appelé la gendarmerie qui est venue compter le nombre de sépultures concernées. Les gendarmes ont dénombré 48 tombes profanées à Paroy et d’autres dans le cimetière de Tarcenay, au sud de Besançon.

« Je suis indigné! C’est profaner le souvenir des gens« , a déclaré le maire au journal local. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie.

Depuis plusieurs années, l’envolée du cours des métaux aiguise les appétits de voleurs dénués de toute conscience morale. Plusieurs enquêtes ont abouti ces dernières années à des camps de ferrailleurs roms. Mais rares sont les condamnations !

 

Les commentaires sont fermés.