Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2017

François Hollande dénonce les méthodes « soviétiques » des médias russes, reproche à Moscou de défendre les Chrétiens contre l’islam .


 

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (07/03/2017) L’obsession antirusse semble être devenue le seul et unique argument de la gauche occidentale pour expliquer sa déroute politique, tant aux USA qu’en Europe.

Le président français François Hollande, à peine remis de la séquence médiatique autour de Théo Luhaka, a violemment accusé la Russie d’user de méthodes de type « soviétique » pour « influencer » les opinions publiques occidentales et notamment françaises à la veille des élections.

Yahoo News (source) :

« La Russie utilise tous les moyens pour influencer les opinions publiques », a déclaré le chef de l’Etat, ajoutant que même si « ce n’est plus la même idéologie que du temps de l’URSS, (…) ce sont parfois les mêmes procédés, les technologies en plus ».

Le propos est d’autant plus cocasse que François Hollande – président français le plus impopulaire de l’histoire de la Cinquième République – pilote lui-même la censure des médias français grâce au CSA dont il nomme le président (source).

Largement contrôlés par le gouvernement central, les médias français sont directement financés par celui-ci. Au total, le gouvernement français a corrompu la presse hexagonale pour 1,4 milliards d’euros pour la seule année 2015 (source).

Ces efforts étatiques portent évidemment leurs fruits et les médias d’état s’alignent systématiquement sur le gouvernement.

Dernier exemple en date, François Hollande a été « félicité » par la radio d’état française « France Info » pour sa « lutte » contre une formation politique d’opposition, le Front National :

 

Autre exemple, l’orchestration d’une vaste campagne de soutien aux djihadistes d’Al Qaeda d’Alep où là encore la radio d’état France Info a particulièrement brillé (voir ici).

Autre reproche : la Russie défend les Chrétiens !

Soucieux d’enchaîner les propos perfides, François Hollande a pointé du doigt une autre faute de la part de la Russie. Laquelle ? Sa défense de la Chrétienté contre les assauts barbares de l’islam :

Pour François Hollande, il s’agit d’une « stratégie d’influence, de réseaux, avec des thèses très conservatrices sur le plan des mœurs » mais « aussi la prétention de défendre la chrétienté par rapport à l’islam ».

On ne peut pas reprocher au président français un manque de cohérence : sous sa direction, la France a appuyé les djihadistes en Syrie, aboutissant à des crimes de masse contre les Chrétiens d’Orient.

Sa politique de soutien active aux états terroristes du Golfe, Arabie Saoudite en tête, pouvant expliquer ce penchant. Son soutien à l’islamisation du territoire français ne devant pas être omise…

Les commentaires sont fermés.