Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2016

Vietnam : la police interrompt une messe et frappe les fidèles !

 


police-vietnam


Dans la province vietnamienne de Lao Cai, au moins 30 agents du gouvernement ont pris d’assaut une maison faisant office d’église, frappant les fidèles et empêchant la célébration de la messe.
L’opération de police a eu lieu il y a deux jours dans le district de Mung Khuong. Le Père Van Thanh Nguyn officiait quand la police lui a ordonné de suspendre la célébration. Les agents ont expulsé les fidèles du lieu de culte, les battant et arrêtant deux personnes, dont un jeune de 14 ans.

Trn T.T, témoin, raconte : «Parmi les policiers qui ont pris d’assaut la place, il y avait Nguyn QUC Huong, vice-président du district, et deux vice-présidents d’organisations gouvernementales« . Selon Phan T.L, qui été aussi présent, c’était Huong « qui a ordonné à la police de venir à l’église. »

Les agents ont menacé les paroissiens et ont ordonné au Père Van Thành de se rendre au siège de la police pour y être « interrogé ».

Les autorités communistes de Lao Cai ont multiplié les menaces et les violences contre la minorité chrétienne. Elles ne permettent pas l’enregistrement de lieux de culte, considérant illégale toute célébration chrétienne qui a lieu. Certains paroissiens racontent que plusieurs fois, il a été demandé aux autorités locales la possibilité de construire une petite église, mais que cela a toujours été refusé. Par conséquent, ils louent des maisons pour y célébrer la messe.

La police affirme que le prêtre n’a pas le droit de célébrer une messe ni les paroissiens celui d’y participer. Quand elle trouve un lieu où se célèbre le culte, la police accuse le prêtre de troubler l’ordre public. 

Malgré ces persécutions, les fidèles des zones montagneuses du nord ne se résignent pas : «Nous espérons que le gouvernement va finir par accepter que nous ayons une église. Chaque jour, nous célébrons la messe et prions pour nos familles et la société « .

« Je suis catholique. Je l’ai signalé aux autorités, et j’ai dit que je voulais faire don de ma propriété pour la construction de l’église. On ne me le permet pas « , raconte Tm TT.

Les commentaires sont fermés.