Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2015

Les petits épargnants encore épinglés par la Caisse des dépots et consignations !

Le taux du Livret A sera abaissé à 0,75% le 1er août 2015, ce qui constitue un record historique au plus bas. Et naturellement l’argument avancé pour justifier d’une telle baisse est que ce taux est le résultat d’un calcul qui prend en compte surtout l’inflation, inflation quasiment stagnante selon l’INSEE.

Or on sait que  l' inflation est calculée par l' INSEE ce qui n' a rien à voir avec les dépenses courantes des français, et que cet écart permet de justifier la stagnation des salaires, des retraites, des différentes prestations sociales…et aussi la baisse du taux du livret A.

Le livret A sert surtout au financement des logements sociaux. Avec une telle baisse de ce taux, c’est donc le petit épargnant qui est impacté, encore une fois, et ce pour aller financer la construction de logements qui servent bien souvent à une population immigrée ou profitant déjà largement des mécanismes d’assistanat français.

Les commentaires sont fermés.