Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2015

Le gouvernement n' aime pas les statistiques ...

Alors qu’un "scandale" portant sur des statistiques ethniques vient d’éclater à Béziers, le gouvernement entend doter la France des instruments juridiques qui lui permettront de réprimer avec la même fermeté la constitution de fichiers distinguant les individus selon leur sexe.

« Toutes les discriminations doivent être traitées sur un pied d’égalité »,a déclaré Mme  Taubira, ministre de la Justice. « Les statistiques sexuelles se nourrissent des stéréotypes de genre autant qu’elles les entretiennent », a déploré Mme Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. En cela, a-t-elle expliqué, elles constituent « un obstacle à l’égalité réelle entre les hommes et les femmes ». Il faut en finir avec « le caractère fictionnel d’une théorie qui partage l’humanité entre deux groupes de sexe différent », ont martelé les représentants du gouvernement, citant, entre autres, les travaux du sociologue Mathieu Trachman, chercheur à l’Ined.

Mmes Taubira et Touraine ont promis qu’elles travailleraient d’arrache-pied pour présenter un texte dans les plus brefs délais... « Un projet de loi sera soumis à l’Assemblée nationale avant les vacances parlementaires », ont-elles annoncé.

Une fois n’est pas coutume, son adoption devrait bénéficier d’un large consensus politique...

À moins qu’une bataille s’engage sur les amendements déposés par l’UMP ?

Les commentaires sont fermés.