Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2015

Le judéo-maçon Attali prépare un gouvernement mondial .

Le judéo-maçon  Attali a annoncé  sur BFM TV qu’il présenterait à la fin de l’année un programme présidentiel afin de lancer le débat en vue du scrutin de 2017.

Jacques Attali dit vouloir « essayer de faire en sorte que l’année 2016 soit occupée par un débat sur les idées et sur les projets », « de façon à ce qu’en 2017, les candidats s’affrontent non pas sur la couleur de leur cravate mais sur le projet qu’ils proposent au pays ».

« Ce n’est pas un programme ‘UMPS’, ce n’est pas du tout un programme de consensus entre les partis », a tenté de nier Jacques Attali. Le vilain menteur ! Le personnage est pourtant l’archétype même de l’émissaire des plus puissants cercles mondialistes, chargé de rappeler à la fausse gauche comme à la fausse droite ce que les maîtres du monde attendent de la politique française.

Qui est Jacques Attali ?

Né en 1943 dans une famille juive d’Algérie, il arrive en France en 1956. Jacques Attali et son frère jumeau Bernard sont inscrits au lycée Janson-de-Sailly, dans le très chic 16ème arrondissement de Paris. Parmi leurs condisciples, il y a un certain Laurent Fabius.

Jacques Attali est notamment diplômé de l’Ecole polytechnique et de l’ENA. A 27 ans, il devient auditeur du Conseil d’Etat.

Dès 1974, il devient conseiller de François Mitterrand (PS). Lorsque Mitterrand devient président de la république, il lui octroie même le rôle de représentant personnel du chef de l’Etat aux sommets du G7.

Jacques Attali sera également conseiller de Nicolas Sarkozy (UMP) et de François Hollande (PS).

Jacques Attali est l’initiateur (en 1989) et le premier président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

En 1998, Jacques Attali fonde PlaNet Finance, organisme international de conseil d’institutions de macrofinance présent dans 88 pays, développant des activités d’ONG selon les projets du nouvel ordre mondial, et dont le conseil d’administration est composé de représentant de la Haute Finance.

Jacques Attali figure parmi les promoteurs de l’euthanasie.

 

Jacques Attali est cofondateur (avec notamment Robert Badinter) de l’association Socialisme et Judaïsme, membre du CRIF.

Régulièrement, Jacques Attali déclare qu’il est nécessaire d’instaurer un gouvernement mondial dont Jérusalem serait la capitale.

Jacques Attali est aussi un intervenant du Congrès juif mondial qui se proclame « bras diplomatique du peuple juif« .

Il faut se souvenir que les principaux dirigeants du Congrès Juif Mondial (parmi lesquels le banquier David de Rothschild et Roger Cukierman, président du CRIF) étaient réunis en France lorsque Manuel Valls a été désigné premier ministre.

Le Congrès Juif Mondial avait immédiatement publié un communiqué de presse faisant « l’éloge du nouveau Premier ministre Manuel Valls pour avoir agi avec détermination contre le comédien antisémite Dieudonné« . Le même communiqué du Congrès Juif Mondial félicitait Manuel Valls d’avoir soutenu la « pleine légitimité des mesures qui restreignent la liberté de parole« ...

 

 

Les commentaires sont fermés.