Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2015

Chronique de la France asservie et… résistante .

 

 

Le président François Hollande a commis une nouvelle gaffe en annonçant qu’il se rendrait aux obsèques du roi saoudien Abdallah qui vient de décéder à l’âge de 90 ans. Problème : il était inhumé à Ryad, en présence de plusieurs dirigeants de la région, au moment même où l’impayable oiseau tenait ces propos. « Il vient de mourir, je viendrai à ses obsèques pour qu’il y ait un renforcement des relations entre la France et l’Arabie Séoudite », a déclaré le président en marge du Forum économique mondial à Davos en Suisse. On notera l’élégance du propos : venir à des obsèques pour faire des affaires… L’Elysée a fini par rectifier les propos du président, expliquant que Hollande irait « présenter ses condoléances » en Arabie Séoudite, à une date qui reste à déterminer. Ouf, on respire…

 

ET PUIS, LE PINGOUIN GAFFE, UNE FOIS DE PLUS…

 

François Hollande présentait récemment ses vœux aux entreprises. Il n’a pas manqué de déraper. Il n’a pas pu s’empêcher de divulguer des informations ultraconfidentielles relatives à la Banque centrale européenne, déclarant : « La Banque centrale européenne va prendre la décision de racheter des dettes souveraines, ce qui va donner des liquidités importantes à l’économie européenne et […] peut créer un mouvement favorable à la croissance ». Cette information devait rester secrète pendant quelques jours. Le propos de Hollande met, en tout cas, en lumière le manque d’indépendance de la BCE et aurait pu sérieusement affoler les marchés. Bref, Hollande a commis tout simplement un délit d’initié

 

SAUVAGERIE "ANTISEMITE" DES PARAS BELGES

 

Depuis quelques jours, à la suite des menaces terroristes, des militaires patrouillent nuit et jour dans différentes villes belges, notamment dans le quartier juif d’Anvers. Certes, il fait froid, moins cependant que sur le front de l’Est. Ces paras, qui sont des êtres délicats, semble-t-il, ont parfois ajouté une écharpe ou un foulard à leur équipement. Les militaires envoyés en mission en Afghanistan en ont souvent ramené un keffieh. « Ils sont plus longs et mieux faits que nos écharpes de camouflage réglementaires » explique Ingrid Baeck dans la Gazet van Antwerpen. Oui mais, cela n’empêche pas les couineurs de couiner. Des membres de la communauté juive ont protesté après avoir remarqué que plusieurs soldats parachutistes portaient un keffieh — foulard palestinien — autour du cou. Comme on le sait, un couinement juif est un ordre. Le ministère de la Défense a donc décidé de notifier à ses militaires qu’ils ne pouvaient plus porter un tel foulard. Et, histoire d’ “apaiser” la communauté juive, la porte-parole de la Défense, Ingrid Baeck, a déclaré qu’il ne fallait voir aucun message politique dans le fait que des paras portaient le keffieh ces jours-ci. Nous voici soulagés…

 

BONNE NOUVELLE : LA TURQUIE ENVERRAIT PAITRE L’EUROPE

 

« La Turquie n’attendra plus aux portes de l’UE, en la suppliant d’y adhérer », écrit le quotidien Rossiïskaïa gazeta. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré au quotidien ottoman Today’s Zaman que l’Europe n’était plus très attractive pour Ankara. « C’est aujourd’hui un pays puissant (la Turquie). Mais si vous attendez qu’elle vous supplie, sachez que la Turquie n’est plus ce genre de pays ». Et il ajoute : « Nous testons l’Europe. Pourra-t-elle accepter et faire entrer dans ses rangs la Turquie, dont les habitants sont des musulmans ? Si vous êtes contre l’islamophobie, vous devez accepter la Turquie dans l’UE ». Quelle arrogance ! Disons-le simplement. Si la Turquie intègre l’Union européenne, Ankara pourrait devenir majoritaire au Parlement européen dans les années à venir, car sa composition est établie proportionnellement à la population des pays membres. La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, une délirante de très haut vol, a ouvertement déclaré que si la Turquie ne forçait pas les relations avec la Russie (c’est-à-dire si elle savait prendre ses distances), l’adhésion à l’UE pourrait devenir réalité. Le ministre turc de l’Energie et des Ressources naturelles Taner Yildiz a quant à lui déclaré qu’Ankara n’avait pas l’intention de choisir entre Moscou et Bruxelles. Selon les sondages, seulement 20 % de la population soutiennent l’intégration européenne. Comme m’écrit notre ami rivarolien Patrick Rizzi : « Les instances européennes sont apparemment prêtes à vendre les peuples européens rien que pour emm... les Russes ».

 

LONDRES : LES MOTS “COCHON” ET “SAUCISSE” INTERDITS

 

L’Oxford University Press, plus grande maison d’édition pédagogique au monde avec 6 000 employés — a mis en garde ses auteurs pour qu’ils n’utilisent plus les mots porcs, saucisses ou expressions rattachées au cochon dans les livres pour enfants, afin d’éviter d’offenser les musulmans et les juifs. Lors d’une émission sur Radio 4, le présentateur Jim Naughtie a déclaré : « J’ai ici une lettre qui a été envoyée par l’OUP (Oxford University Press) à un auteur qui écrit pour les jeunes. » « Parmi les choses interdites dans le texte de l’OUP nous avons : porcs et saucisses ou toute autre chose qui pourrait être perçue comme en relation avec du porc. »

« Franchement si un éditeur respectable, lié à une institution académique, dit “vous devez écrire un livre dans lequel vous ne pouvez  pas parler de porcs parce que certaines personnes pourraient être offensées” c’est ridicule. C’est une blague » a réagi le député Tory Philip Davies qui a par ailleurs déclaré : « comment diable quelqu’un peut-il trouver le mot “cochon” ou le “porc” agressif ? » Bonne question, en effet…

 

PATRICK VIGNAL, DEPUTE PS, NE CROIT PLUS AU “VIVRE ENSEMBLE”

 

Invité de Jean-Jacques Bourdin, Patrick Vignal, député PS de la 9e circonscription de l’Hérault dont fait partie Lunel, est revenu sur l’arrestation de cinq djihadistes le 27 janvier. L’élu héraultais a notamment affirmé : « Je vais décevoir mes amis du Parti socialiste mais je ne crois plus au vivre-ensemble ». Les faits sont si têtus que même les aveugles finissent par recouvrer (un peu) la vue ...

 

 

Les commentaires sont fermés.