Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2014

Marine Le Pen et les " cathos de merde " .

La Société romaine n'était pas catholique mais punissait le bricolage abortif de son temps. 

Evidemment il est plus commode de se débarrasser d'un nouveau venu qui importune la vie affective et sociale d'un couple confronté aux difficultés qu'impose la tyrannie de la république budgétivore, laïque et stalino-capitaliste que d'investir l'argent dépensé au bassinet du tsunami musulman pour permettre à un couple en difficulté ou à une femme seule d'être totalement pris en charge au profit de la naissance qu'ils attendent ou qu'elle attend, sachant qu'un avortement est rarement une partie de plaisir pour une femme.

Cautionner la non naissance d'un futur citoyen de sa propre engeance, c'est cautionner Big Brother, c'est cautionner Monsieur Neuwirth et tous ses prophètes de la Mort, c'est cautionner le capitalisme international tout autant que l'internationalisme de gauche, philosophiquement frères dans la même célébration du Suicide déifié. 

La courte vue c'est de ne pas apercevoir la volonté d'un Etat de payer la totalité des frais d'un côté et de ne rien payer de l'autre. 

Un père de famille nombreuse, disait Bernanos, c'est l'aventurier des temps modernes. 

Que Marine Le Pen veuille faire profiter ses compatriotes de tous les avantages dont les femmes de sa génération ont profité du temps où les Françaises pouvaient se permettre le luxe d'avorter si la date de la naissance tombait au moment de la réservation à l'Ile Maurice donne une idée de la Femme d'Etat qu'elle est déjà. Autant se garder Copé, Lemaire, Valls ou même Cahuzac et Thevenoud contre qui elle ne diligente pas l'ire populaire. 

Placer la question de l'avortement sous l'éclairage religieux dans un pays dont la religiosité est contrôlée par des mafieux en peau de cochon, c'est vouer cette cause à l'échec par avance. 

L'avortement est un crime contre le peuple, contre la nation, contre son avenir, et ce crime se dénombre avec une calculette, pas avec un bréviaire.

Surtout, encore une fois, quand tout l'investissement dû à l'enfant de souche ou de coeur à naître est consacré en totalité et au-delà à l'importation et à la colonisation de la France par des populations qui alimentent chaque jour le Jihad, même Marine Le Pen ne le voit pas puisque le député maire d'Orange a eu la lucidité et le courage, avec Monsieur Mariton et quelques autres, de souligner qu'on ne peut pas dans la vie en général vouloir une chose et son contraire. 
 
 L’arrivée au Front National de Sébastien Chenu, fondateur de GayLib et militant LGBT, a du mal à passer. Pourtant il n’est qu’un élément supplémentaire de cette nouvelle ligne visant à gauchiser le FN pour le rendre admissible au sein du système pour prendre le pouvoir. Sauf que, parmi les militants, cette nouvelle pilule semble devoir mal passer.
Le standard téléphonique du FN est assailli, il ne désemplit pas. La faute croit la présidente du Front National et sa garde rapprochée, aux médias catholiques de l’Internet, dont le salon beige et le site MPI, qui mèneraient campagne contre le nouveau FN : « dans l’entourage de Marine Le Pen, on raille ces «cathos de merde». » rapporte Valeurs Actuelles. En réalité, ce que n’aime pas Marine Le Pen, c’est que cela se sache ! Elle veut changer la ligne du parti sans qu’on le dise, ou plutôt qu’on le dise, mais seulement dans une optique de bien-pensance pour plaire à la caste médiatique.
Pourtant, qu’on le veuille ou non, ce changement est évident : l’avortement est bien considéré comme un droit au FN – aucun député du FN ne s’est associé à Jacques Bompard pour combattre la loi Veil ! – , et non plus comme un problème et encore moins comme un meurtre de masse ; le travail du dimanche devrait être libre, au nom de la liberté individuelle mais au mépris du respect de nos traditions, du respect dû à Dieu et de l’équilibre familial ; le mariage homosexuel n’a pas été combattu, et si on se résout à l’abroger pour satisfaire une ligne catholique ou dite plus conservatrice, le PACS sera amélioré pour complaire aux lobby LGBT .
 
Ne parlons pas des loges et de leurs affiliés qui s’affichent dorénavant sans complexe dans ce néo Front National.
 
Marine Le Pen sait que de toute façon elle n’est pas tenue sur sa droite, elle ne subit pas de pression réelle de ce coté puisque aucune formation politique n’est capable de la menacer sur sa droite. Elle ne perdra donc rien réellement sur sa droite et la frange catholique, mais grignotte inexorablement sur sa gauche.
 
Que nous, « cathos de merde », ne soyons pas dupes : si le FN ne fait pas pire que les autres, ce qui ne sera pas difficile, il ne répondra pas aux attentes de redressement moral parce qu’il n’en n’a aucunement les principes. Le FN est entré depuis plusieurs années dans la globalisation areligieuse, et donc, nécessairement  anti-chrétienne.

Les commentaires sont fermés.