Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2014

« Qu’Allah bénisse la France », le nouveau film subventionné par l’argent du contribuable .

 

 
qu'allah-bénisse-la-france-affiche
 
La ville de Strasbourg se félicite d’accueillir le lundi 3 novembre « l’avant-première exceptionnelle du film « Qu’Allah bénisse la France » à l’UGC Ciné-Cité en présence de l’équipe du film« .
Qu’Allah bénisse la France est un film adapté du livre éponyme. Le réalisateur du film est l’auteur du livre : Abd al Malik, autrefois Régis Fayette-Mikano.
Le récit est autobiographique. Né de parents congolais catholiques, Régis a grandi dans une cité, au milieu des dealers et autres voyous. A 16 ans, il s’est converti à l’islam.
 
malik-islam-secours-république
 
Abd al Malik est à la fois rappeur « musulman et républicain« , écrivain et cinéaste. L’un de ses livres s’intitule sobrement L’Islam au secours de la République. Il est vrai que la laïcité républicaine semble parfaitement s’accommoder de « l’allahicité »…
 
malik_dernier_françaismalik-mazarine
 
Le Dernier Français est un autre de ses livres, préfacé par Mazarine Pingeot, fille adultérine de François Mitterrand.
Abd al Malik s’est marié en 1998 avec la chanteuse Wallen d’origine marocaine.
 
La chanteuse Wallen, épouse d'Abd al Malik
La chanteuse Wallen, épouse d’Abd al Malik
 
Le film Qu’Allah bénisse la France sortira dans les salles le 10 décembre. Dans le dossier de presse, Abd al Malik raconte que, dans les banlieues, « la problématique religieuse (…) est très prégnante depuis deux décennies« . Ce film a tout d’un film de propagande pour l’islam et, vu le parcours et le réseau d’Abd al Malik, il ne fait aucun doute que tous les médias vont se prêter à sa promotion.
 
Abd al Malik donne aussi des conférences sur le soufisme, courant esotérique de l'islam
 
Abd al Malik donne aussi des conférences sur le soufisme, courant esotérique de l’islam.
 
D’autant plus que ce film bénéficie de partenaires publics qui ont mis la main au portefeuille (du contribuable). Le film Qu’Allah bénisse la France est en effet réalisé en co-production avec France 2 Cinéma, en association avec la Banque postale et a reçu le soutien de la Région Alsace (75.000 euros), de la Communauté urbaine de Strasbourg (80.000 euros) et du Centre National du Cinéma (via diverses aides pour un montant total évalué à 125.000 euros).
Reste à voir si les Français vont marcher dans la combine dans un climat général qui ne joue pas en faveur de l’islam. Nous le saurons dans les prochaines semaines…
 
 

Les commentaires sont fermés.